MONUMENT AUX MORTS DE BAILLY (1914-1918)


 

AUMONT André Albert :

ÉTAT CIVIL : Né le 19 mai 1892 à Bailly canton de Marly le Roi, département de Seine et Oise, résidant à Versailles, canton de Versailles-Nord, département de Seine et Oise, profession de commis d'agent de change, fils de François et de Adèle, Maria, Moïse, domiciliés à Bailly, canton de Marly, département Seine et Oise.

SIGNALEMENT : Cheveux : noirs, yeux : noirs, front : inclinaison fuyant, nez : dos busqué, visage : long, renseignements physionomiques complémentaires : lèvres minces, bouche moyenne, menton saillant. Taille : 1 mètre 69 centimètres. Marques particulières : cicatrice partie supérieure au nez. Degré d’instruction : 4.

DÉTAIL DES SERVICES ET MUTATIONS DIVERSES : Inscrit sous le n°7 de la liste du canton de Marly le Roi. Incorporé à compter du 10 Octobre 1913. Arrivé au Corps le 10 Octobre 1913 soldat de 2e classe le dit jour. Caporal le 21 avril 1915. Nommé aspirant par dépêche ministérielle du 19 janvier 1915. Passé au 14e Régiment d'Infanterie le 4 Décembre 1915. Disparu le 23 mai 1916 (présumé prisonnier), à Douaumont (Meuse) avis officiel G. C. 5621 du 26 juillet 1916. Tué à l'ennemi le 23 mai 1916 à Douaumont (Meuse). Mort pour la France. Avis ministériel E.P.D. 2394 du 25 mars 1919.

CAMPAGNES : contre l'Allemagne du 3 août 1914 au 23 mai 1916.

BLESSSURES, ACTIONS D'ÉCLAT, DÉCORATIONS, ETC : 3 Blessures par éclat d'obus le 12 septembre 1917 (erreur du matricule militaire)

LAUNAY Pierre Marie :

ÉTAT CIVIL : Né le 1er mai 1896, à Bailly, canton de Marly-le-Roi département de SEINE-&-OISE, résidant Marly-le-Roi, canton de Marly-le-Roi, département de SEINE-&-OISE, profession de Maçon, fils de Pierre Marie et de Anne Marie Le Coq, domiciliés à Bailly, canton de Marly-le-Roi, département de SEINE-&-OISE.

SIGNALEMENT : Cheveux châtains, yeux bleus foncés, front moyen, nez rectiligne, visage long. Taille : 1 mètre 57 centimètres. Degré d’instruction :3.

DÉTAIL DES SERVICES ET MUTATIONS DIVERSES : Engagé volontaire pour quatre ans le 29 octobre 1914 à la Mairie de Versailles (Article 50 de la Loi du 21 mars 1905). Arrivé au Corps le 31 octobre 1914. Soldat de 2nd classe le dit jour. Passé le 7 février 1915 au Bataillon de Marche du 24e Régiment d’Infanterie. Passé le 14 mars 1915 au 125e régiment d’Infanterie. Décédé le 9 octobre 1915 à Nœux-les-Mines des suites de blessures de Guerre. Rayé des contrôles le dit jour.


 

GUIGNARD Eugène Alexandre :

ÉTAT CIVIL : Né le 19 décembre 1854, à Bailly canton de Marly le Roi, département de Seine et Oise résidant à Bailly canton de Marly, département de Seine et Oise fils d’Alexandre et de Ruffin Florence domiciliés à Bailly canton de Marly le Roi, département de Seine et Oise.

INDICATION DES CORPS : 9° Bataillon de Chasseurs, Bataillon de Chasseurs à Rouen

DATE ET INDICATION DES MUTATIONS SURVENUES DANS LA POSITION DES HOMMES : Dans l’armée active : Incorporé au 9e Bataillon, de Chasseurs comme engagé Cel le 21 Octobre 1873. Passé dans la disponibilité le 6 Novembre 1874. Nommé sous-lieutenant de réserve au 113e de Ligue (5e Région) par décret du 3 Juillet 1879. Passé avec son grade au 73 Régiment territorial d’Infanterie (Décret Ministériel du 23 Novembre 1882). Nommé Lieutenant au corps par décret du 22 Octobre 1883. (n°243). Nommé Capitaine au 73ème régiment territorial d’Infanterie, décret du 8 novembre 1887. A accompli une période d’exercices dans le 113e de Ligne. Du 11 septembre au 8 octobre 1879. Du 1er au 28 septembre 1880. Dans l’armée territoriale : Du 16 au 3 Septembre 1881. Dans le 73 Régiment d’Infanterie. Du 3 au 16 mai 1885. Du 16 avril au 11 mars 1887. Du 27 avril au 12 mai 1889. Dans le 248e de Ligne. Du 13 au 30 octobre 1891. Du 5 septembre au 1er octobre 1893. Libéré définitivement du Service militaire le 21 octobre 1898. Décédé le 1er novembre 1914 à Langemark en Belgique. Mort pour la France.

 

 


 

CAUFMENT Raymond Emile :

ÉTAT CIVIL : Né le 23 octobre 1893, à Bailly, canton de Marly le Roi, département de Seine et Oise, résidant à Bailly, canton de Marly le Roi, département de Seine et Oise, profession de Maçon fils de Caufment Dominique et de Tellier Louise, domiciliés à Bailly, canton de Marly le Roi, département de Seine et Oise.

SIGNALEMENT : cheveux châtains, yeux bleu clair, front moyen, nez un peu allongé, visage rond, renseignements physionomiques complémentaires : bouche moyenne, lèvres petites, teint coloré. Taille : 1 mètre 70 centimètres. Degré d’instruction : 3.

DÉTAIL DES SERVICES ET MUTATIONS DIVERSES : Incorporé à compter du 28 novembre 1913. Arrivé au Corps le 29 novembre 1913. Soldat de 2e classe le dit jour. Caporal le 25 mars 1915. Tué à l’ennemi le 31 mars 1915 au combat de Bois-le-Prêtre (Meurthe-et-Moselle). Rayé des contrôles le 1er avril 1915. Décès constaté le 19 avril 1915 sur le champ de bataille par ambulance 3/64.

1ère armée tuée à l’ennemi.

2 avis ministériels CI 4459 du 16 juillet 1915 reçu le 26 juillet 1915.

CAMPAGNES : Contre l’Allemagne du 2 août 1914 au 31 mars 1915.

BLESSURES, CITATIONS, DÉCORATIONS, ETC : Cité à l’ordre de la Décision 344 en date du 11 mai 1915. « S’est particulièrement signalé par son dévouement et son mépris du danger. A été tué en allant ravitailler en munitions un blockhaus avancé à quelques mètres de l’ennemi.


 

HERR Jean Jacques :

Né le 3 octobre 1879 à Klingenthal, décédé le 21 juillet 1918 à Villemontoire. Il n’existe pas de matricule militaire au Bas-Rhin pour la classe 1899.

LECORVAISIER Louis François Méen :

ÉTAT CIVIL : Né le 12 juin 1880, à St Méen, canton du dit, département d’Ille et Vilaine, résidant à St Méen, canton du dit, département d’Ille et Vilaine, profession de cultivateur, fils de Louis Henri et d’Anastasie Chollet, domiciliés à St Méen, canton du dit, département d’Ille et Vilaine.

SIGNALEMENT : Cheveux et sourcils châtains, yeux bleus, front ordinaire, nez moyen, bouche moyenne, menton rond, visage ovale. Taille : 1m. 56 cent.

DÉTAIL DES SERVICES ET MUTATION DIVERSES : Parti le 15 9bre 1901 pour le 39e Régt d’Infanterie comme appelé à l’activité. Arrivé au corps ledit jour immatriculé sous le N°3810. Soldat de 2e classe. Soldat de 1er classe le 16 janvier 1903. Envoyé en congé le 22 septembre 1904. BC accordé. Passé dans la réserve de l’armée active le 1er novembre 1904. Affecté au Régiment d’Infanterie à Rennes Nd o 11312. Passé par changement de domicile à la subdivision de Versailles et inscrit au matricule sous le N°890 (3e corps). Affecté au 5e Régt d’Infanterie. Rappelé sous les drapeaux par la mobilisation générale du 2 août 1914. Arrivé au Corps le 12 août 1914. Parti au front le 1er septembre 1914. Disparu le 17 septembre 1914 au Godah. Tué à l’ennemi le 17 septembre 1914 au Godah (jugement du T° de Versailles du 19 novembre 1919).

CAMPAGNES : Contre l’Allemagne du : 12 août 1914 au 1.9.14. Armées du 2 sept 1914 au : 17 septembre 1914

 

 


 

RENARD Soulange, Georges, Antoine :

ÉTAT CIVIL : Né le 24 avril 1891, à Paris, canton du 8e arrondissement, département de la Seine, résidant à Paris 11 rue Milan, canton du 9e arrondissement, département de la Seine, profession d’Étudiant fils de Georges, Paul et de feue Joséphine, Marie Suzanne Rey, domicilié à Paris 11 rue Milan canton du 9e arrondissement., département de la Seine.

SIGNALEMENT : cheveux blonds châtain, yeux bleu clair, front inclinaison moyenne, nez dos busqué, hauteur grande, largeur moyenne, visage ovale. Taille 1 mètre 74 centimètres.

DÉTAIL DES SERVICES ET MUTATIONS DIVERSES : Inscrit sous le n° 448 bis de la liste 9° ARRONDISSEMENT. A renoncé le 21 juin 1913 aux bénéfice du sursis d’incorporation qui lui a été accordé par le Conseil de révision en demandant a être incorporé avec la classe 1912. Incorporer à compter du 1er octobre 1913. Arrivé au corps le 1er octobre 1913. Brigadier le 6 février 1914 : Maréchal des Logis le 1er août 1914 : Disparu le 22 septembre 1914 vers Heudicourt (au Combat – Présumé blessé) : signalé sur un document officiel allemand transmis par Ministères des affaires étrangères Z.N.B : 84 parvenu comme étant décédé le …. Plaque transmise par Ministère de la Guerre de Bavière : Avis du Ministère de la Guerre B.R.F. n°2774 du 30 mars 1917. Décès fixé au 22 septembre 1914 à Heudicourt (Somme) ; Note Ministérielle n°3404. 39/0 du 20 mai 1939. Signalétique à Ministère Pensions le 4.3.31.

LUTHUN Henri Auguste :

ÉTAT CIVIL : Né le 9 mars 1875, à (non indiqué) résidant à St Brancher, canton de Quarré les tombes, département de l’Yonne, profession de domestique (élèves des hospices de la Seine).

SIGNALEMENT : Cheveux et sourcils châtains, yeux châtains, front ordinaire, nez moyen, bouche moyenne, menton rond, visage ovale Taille : 1m. 50 cent. Degré d’instruction : générale (1) 3.

DÉCISION DU CONSEIL DE REVISION ET MOTIFS (Indiquer la nature des dispenses.) : Ajourné à un an. (Défaut de taille.) Ajourné à une 2e année. (Défaut de taille.) Service Auxiliaires. (Défaut de taille.)

DÉTAIL DES SERVICES ET MUTATION DIVERSES. (Campagnes, blessures, actions d’éclat, décoration, etc.) : Passé dans la Réserve de l’armée active le 1er Novembre 1899. Passé dans l’armée territoriale le 1er octobre 1909. Classé service armé par la Con sple de réforme de Versailles le 11 9bre 1914 Arrêté Mel du 9 octobre 1914. 37e Régiment territorial d’Infanterie. Rappelé à l’activité (Stp de Mon Gale du 1er août 1914). Arrivé au c. le 8-12-14. Passé au 282e d’Infie le 10 juillet 1915. Exécution de l’ordre du Gal Ct la 55e Division du 10 juillet 1915. Décès constaté le 24 octobre 1915 à Berthonval (P.de.C) (avis mel du 18 Février 1916.Précèdemment inhumé au Mont Saint Eloi cimetière des Pylônes tombe 826 corps transféré au cimetière de la Targette à Neuville Saint Vaast Pas-de-C. le 31-3-23 tombe n° 2914 avis de transfert de corps n° P.V. 58982 du 6-4-23.

CAMPAGNES : Contre l’Allemagne et l’Autriche-Hongrie du 8 décembre 1914 au 24 octobre 1915.

LOCALITÉS SUCCESSIVES HABITÉES : 23 décembre 1898, Bailly chez Mr Manet