SELLIER Jules

Numéro matricule : 387

ETAT CIVIL :
Né le 15 février 1884 à Selens, canton de Coucy le Château, département de l’Aisne, résidant à Juilly, canton de Dammartin, département de Seine et Marne, profession de jardinier. Fils de Désiré Isidore et de feue Gronier Camille Léonide, domicilié à Blérancourt, canton du Coucy le Château, département de l’Aisne.
N° 39 de tirage dans le canton de Coucy le Château

DECISION DU CONSEIL DE REVISION ET MOTIFS :
Propre au service (bon absent).
Compris dans la 1° partie de la liste du recrutement cantonal.

SIGNALEMENT :
Cheveux noire, sourcils noires, yeux gris, front haut, nez moyen, bouches moyenne, menton cours, visage ovale
Taille 1 m 62 cent.
Degré d’instruction générale : 3

DETAIL DES SERVICES ET MUTATIONS DIVERSES :

Incorporé au 19e Bataillon de chasseurs à pied le 9 octobre 1905 et immatriculé sous le n° 3191. Arrive au corps et chasseur de 2e classe le dit jour. Rengagé pour deux ans au titre du 21e Régiment d’Infanterie coloniale de 4 décembre 1906. Incorporé au 21e Régiment d’Infanterie coloniale le 4 décembre 1906 et immatriculé sous le n° 4290. Arrivé au corps et soldat de 2e classe le 7 décembre 1906. Passé au 22e colonial de 19 septembre 1907. Rengagé pour un an le 25 juin 1908 pour compter du 1er octobre 1909. Passé au 24e colonial le 2 juillet 1908 ayant contracté le 25 juin 1908 rengagement d’un an au titre du groupe de l’Afrique Occidentale Française à compter du 1er Octobre 1909. Décret du 25 août 1905 Terme résiliable. Rengagement résilié pour convenances personnelles le 23 Mars 1910. Décision générale du combattant dans la division coloniale du 18 mars 1910. Certificat de bonne « accordé ». Passé dans la réserve de l’armée active le 23 mars 1910. Classé affecté Spécial, 5e Section de chemins de fer de campagne, subdivision complémentaires comme garde frein le 15 février 1911 du 3 juin 1912. Rappelé à l’activité par Décret de Mobilisation Générale du 1er août 1914. Arrivée au Corps le 11 août 1914.
Tué le 30 septembre 1915 au Château de Vimy devant Givenchy (Avis ministériel du 26 octobre 1915). Décret Ministériel 3879. Mort pour la France.

LOCALITÉS SUCCESSIVES HABITÉES :
17 juin 1910, Juilly, Coulommiers, résidence
20 septembre 1910, la Courneuve, 4 de l’abreuvoir, Paris, résidence
9 mai 1912, 14 résidence du F. de Senlis à Creil, Compiègne, résidence
15 juillet 1912, 497 de Joncheny à Fourqueux, Versailles, résidence
24 février 1913, Fontenay-le-Fleury, Versailles, résidence
17 septembre 1913, Noisy-le-Roi, Versailles, résidence

CAMPAGNES : Contre l’Allemagne aux armées, du 11 août 1914 au 30 septembre 1915.

Cote : archives départementales de l’Aisne, cote :1R2_0183

press to zoom
1/1