BOIRON Louis, Albert

Numéro matricule du recrutement : 1000

ETAT CIVIL
Né le 18 mars 1886, résidant à Fontenay canton de Vézelay, département de l’Yonne, profession de domestique de culture, élève des hospices de Seine et Oise.

DECISION DU CONSEIL DE REVISION
Inscrit dans la 1e partie de la liste en 1907

SIGNALEMENT
Cheveux et sourcils châtains, yeux noirs, front couvert, nez moyen, bouche moyenne, menton rond, visage ovale.
Taille : 1 m. 58 cent.
Degré d’instruction générale : 2.

DETAIL DES SERVICES ET MUTATIONS DIVERSES
Inscrit sous le n° 19 de la liste.
Incorporé au 82e Régiment d’Infanterie comme appelé à compter du 8 octobre 1907. Arrivé au corps et soldat de 2e classe le 8 octobre 1907. Envoyé dans disponibilité le 25 septembre 1909. Certificat de bonne conduite accordé. Passé dans la réserve de l’armée active le 1er octobre 1909. Rappelé à l’activité décret de mobilisation générale du 1er août 1914. Arrivé au corps le 4 août 1914. Décédé le 21 juin 1915 par suite de blessures de guerre à l’ambulance n°8 du 5e C. A. aux Islettes tombe 334 transféré au cimetière les Islettes arrondissement de Verdun (Meuse). Le 14 janvier 1924 tombe n° 712. Avis ministériel n° PV 44298 du 21 janvier 1924.

LOCALITES SUCCESSIVES HABITEES
10 mars 1911, Bussy en Othe, Sens

CAMPAGNES
Contre l’Allemagne du 4 août 1914 au 21 juin 1915

BLESSURES, ACTIONS D’ECLAT, DECORATIONS, ETC.
Décoration posthume Journal Officiel du 4 avril 1920, page 5359. « Bon soldat, courageux et dévoué. Mort pour la France le 21 juin 1915 des suites de blessures reçues à son poste de combat en forêt d’Argonne. Croix de guerre, étoile de bronze.

Source : archives départementales de l'Yonne, cote : 1 R 684

press to zoom
1/1