MONUMENT AUX MORTS D'ÉLANCOURT

 

Beunon, Louis

Numéro matricule du recrutement : 3259

 

ETAT CIVIL : Né le 8 avril 1884, à Elancourt canton de Chevreuse, département de Seine-et-Oise, résidant à Jouars-Pont-Chartrain, canton de Chevreuse, département de Seine-et-Oise, profession de journalier, fils de Louis, François et de Rausan Louise, Désirée, Agnès, domiciliés à Elancourt, canton de Chevreuse, département de Seine-et-Oise

N°29 de tirage dans le canton de Chevreuse.

 

SIGNALEMENT : Cheveux et sourcils châtains, yeux gris, front ordinaire, nez moyen, bouche grande, menton rond, visage plein. Taille : 1m. 57 cent.

Degré d’instruction : générale - 2

 

DÉCISION DU CONSEIL DE RÉVISION ET MOTIFS : Bon ; dispensé article 21 ; frère au service.

 

DÉTAIL DES SERVICES ET MUTATIONS DIVERSES :

Dans l’armée active : Incorporé au 20e Bataillon de Chasseurs à pied le 8 octobre 1905 et immatriculé le dit jour sous le n°3066. Soldat de 2° classe le dit jour. Envoyé dans la disponibilité le 19 septembre 1906. Certificat de bonne conduite « Accordé ». Passé dans la réserve de l’armée active le 1er octobre 1908.

Dans la disponibilité ou dans la réserve de l’armée active : Affecté au 26e Bataillon de Chasseurs à Pied à Vincennes. Soldat de 2e classe. Rappelé à l’activité par suite de mobilisation générale (Dt Pel du 1er août 1914) arrivé au corps le 3 août 1914.

Décédé le 31 juillet 1915 à l’Hôpital temple de Landrecourt (Meuse). Campagne : contre l’Allemagne du 3 août 1914 au 31 juillet 1915. A accompli une 1re période d’exercices dans le 26e Bataillon de Chasseurs à pied (État n°97) du 26 août au 22 septembre 1908. A accompli une 2e période d’exercices dans le 26e Bataillon de Chasseurs à pied (État 127) du 4 au 20 novembre 1912.

Blessures : blessé par éclat d’obus annulaire droit le 16 septembre 1914 au combat de St Soupplet. Blessé par éclat d’obus plaie dans la poitrine le 5 juillet 1915 au ravin de Sonvaux. Secours de 150 frs le 6 septembre 1915 à Mme Beunon son épouse.

Citation : Cité a % de la division n°15 du 25 avril 1919 « Excellent chasseur d’un courage exemplaire. Est tombé glorieusement le 5 juillet 1915 en se portant à l’attaque des positions ennemies. Croix de guerre. Etoile d’argent.

 

Indication des corps auxquels les jeunes gens sont affectés :

Dans l’armée active : 29e Bataillon de chasseurs à pied

Dans la disponibilité ou dans la réserve de l’armée active : Bataillon de chasseurs à pied à Vincennes.

 

LOCALITÉS SUCCESSIVES HABITÉES :

  • 9 mars 1908, les Clayes, subdivision de région : Versailles, résidence

 

ÉPOQUE A LAQUELLE L’HOMME DOIT PASSER DANS :

La réserve de l’armée active : 1er octobre 1908.

L’armée territoriale : 1er octobre 1918

La réserve de l’armée territoriale : 1er octobre 1924

Date de libération du service militaire : 1er octobre 1930

Source : archives départementales des Yvelines, classe 1904, cote 1R/RM 356