3 octobre 1920 (2e tour)

            Les « bleu marine et blanc » se réveilleraient ils et marqueraient ils dès à présent le désir de ne plus connaître fréquemment la défaite ? On pourrait le croire à voir l’allure endiablée avec laquelle ils menèrent leur match d’hier à Saint-Denis contre les courageux Mohonnais.

            Dès le début, on eut l’impression que le F. C. Mohon était surclassé. A la mi-temps, le Red Star avait déjà deux buts à son actif (Nicolas 1, Rehac 1). Après la reprise, Nicolas marqua trois fois encore, tandis que son voisin Rehac marqua deux fois.

            Au Red Star, Meyer, Gamblin, Hugues, Thédié, Bourdin, Nicolas et Rehac se distinguèrent. Rehac est un Tchèque qui pratique un excellent football et s’entend fort bien avec Nicolas.

            Des Mohonnais, disons qu’ils ont une équipe expressivement courageuse et capable de bien faire devant un adversaire plus adapté à leur valeur.

 

                                                                                                                                     L’Écho des sports du 4 octobre 1920, page 3