1e journée saison 1924-1925

Classement et résultats de la 1e journée: 

Résumés des matchs en fonction des journaux sportifs: 

BON DEBUT DES ROUBAISIENS

LILLE. - R. C. Roubaix b. O. Lillois, 2 à 0. 

6.000 spectateurs entouraient le terrain de l'avenue de Dunkerque lorsque M. Degrave donna le coup d'envoi par un temps superbe. La partie fut ardemment disputée, Lille très courageux de bout en bout se révéla toujours aussi faible en avant. Roubaix ouvrit le score après 4 minutes de jeu par Leveugle qui reprit de la tête un centre de Baron. Une minute avant mi-temps, sur main de Buzza, Roubaix obtient un pénalty. Bien tiré par Vanco, mais magistralement arrêté par Vandeputte qui fit une très belle exhibition ainsi qui Buzza et le toujours jeune Gravelines. Au repos, un à zéro. 

   En seconde mi-temps, Lille harcèle son adversaire, mais avec autant d'inefficacité de la part de ses avants. Le Racing réagit, et à la trentième minute, Lemyze ouvre sur Leveugle, qui dribble et place son shot en coin. Vandeputte plonge en vain. La fin arrive sans changement. Excellent arbitrage de M. Degrave. - Messeln.

D'après l'Auto-vélo du 22 septembre 1924, source gallica.bnf.fr / BnF  

Stade Roubaisien et Racing Club d'Arras

FONT MATCH NUL, 2 BUTS à 2

   Pour sa première sortie officielle, le Stade Roubaisien n'a réussi qu'à arracher un match nul contre un nouveau promu en division d'honneur. 

   Il est vrai que ce nouveau promu possède une excellente équipe, laquelle sans être encore absolument au point parait être déjà de taille à s'aligner face à n'importe quelles vedettes pour défendre avec brio ses couleurs et en même temps pour se montrer digne de la Division d'honneur. 

   L'équipe du stade n'est pas encore en forme. Il s'en faut de beaucoup. Certains éléments comme Guiot; Noël, Bayens, Debels ont eut une belle tenue et ont paru ne rien avoir perdu de leurs qualités de l'année dernière. 

   Dans l'ensemble le match fut assez intéressant et aucune équipe ne peut prétendre avoir dominé l'autre, bien qu'au point de vue du jeu, Arras a été supérieur. 

   Le premier but a été marqué par les visiteurs après un quart d'heure de jeu. La balle voyagea par la suite d'un camp à l'autre. Sur une attaque arrageoise, Joye arrête la balle de la main d'où pénalty bien arrêté par Noël. 

   La défense d'Arras est un moment à l'ouvrage, Vermèche tente le point, Tassin, le keeper d'Arras renvoie, mais Carpentier qui a repris la balle, l'a expédiée dans les filets sans que Tassin ait pu intervenir. 

   Après plusieurs attaques de part et d'autre, le repos est sifflé. 

   Le début de la reprise est égal. Les attaques se succèdent sans grand dommage pour les keepers; 

   Il y a 20 minutes que l'on rejoue lorsque le stade bénéficie d'un corner. Sur le dégagement, l'aile droite arrageoise s'échappe et amène la balle devant les buts du stade, et le centre avant d'Arras marque le second but. 

   Le stade égalise un quart d'heure avant la fin par Carpentier: un cafouillage s'étant produit devant les buts d'Arras. Carpentier a placé son shoot. Tassin bloque mais laisse échapper la balle qui pénètre doucement dans les filets. 

   C'est sur le résultat de 2 buts à 2 que la fin est sifflée. 

D'après le Grand écho du Nord de la France du 23 septembre 1924, source gallica.bnf.fr / BnF 

à suivre...